Le cycle de l'azote


Il est important de comprendre ce qu'est le cycle de l'azote ou au moins son rôle dans l'équilibre d'un aquarium pour bien débuter en aquariophilie.
La bonne mise en route d'un bac est la première étape constituant son équilibre biologique.

Le cycle de l'azote correspond à la dégradation des déchets organiques produits dans l'aquarium (déjection de poissons, nourriture non consommée, feuilles mortes)

Lors de ce cycle, des éléments nocifs pour les poissons sont produits. Il est important de savoir les surveiller.

Déchets organiques

dégradation


ammonium (NH4 ) peu toxique.
ammoniaque (NH3) très dangereux pour les poissons

Action de la bactérie Nitrosomonas

nitrites (NO2-)

Il est important de vérifier régulièrement la concentration des nitrites, car même en faible concentration,
elle affecte les globules rouges du sang des poissons, réduisant leur capacité à transporter l'oxygène et causant ainsi la suffocation et la mort du poisson.

L'idéal est que le taux de nitrites dans l'aquarium soit nul.

Action de la bactérie Nitrobacter

nitrates (NO3-)

Les nitrates peuvent se transformer à nouveau en nitrites, oxyde nitrique, oxyde d'azote puis azote gazeux (N2).

La surveillance des nitrites dans l'aquarium est donc indispensable.

L'entretien régulier de l'aquarium reste le point clé du cycle : nettoyage du fond pour éliminer les déchets, ne pas trop nourrir les poissons, pas de surpopulation...
Il est important de faire des changements d'eau régulier (10 à 20 % toute les semaines).
Les bactéries permettent la dégradation des déchets mais le non renouvellement de l'eau entraine la montée des nitrates et donc l'arrivée de nitrites.

L'installation des bactéries dans un bac dure 3-4 semaines. Il y a un pic de nitrites vers la 2e semaine.
C'est pour cette raison qu'il ne faut pas introduire de poissons dans un bac avant 4 semaines, au risque de les voir périr intoxiqués !

Un petit schéma explicatif


Source Wikipédia

 

Par cLO
Mis à jour le 14 mars 2013